Nouméa, Nouvelle Calédonie, Extension de l’Université

Le département des Lettres, Langues et Sciences Humaines de l'Université de la Nouvelle-Calédonie à Nouméa, a fait l’objet d’une extension de plus de 5 000 m² et d’une restructuration de 615 m². L’ouvrage se développe sur deux bâtiments parallèles qui suivent la topographie d’une colline qui descend vers l’anse Paddon située au nord. Les deux bâtiments sont reliés entre eux par des passerelles et des intercours de bois. Une deuxième peau constituée de plus de 300 lames de bois verticales, autoportées, de section 70 x 360 mm, espacées de 20 et 110 cm, vient protéger chaque bâtiment. Les éléments sont charpentés à partir de six pièces de pin sylvestre lamellé-collé et reliés à la structure par des platines Simpsons galvanisées à chaud. De quoi résister aux rafales de vent qui peuvent atteindre ici 250 km/h. Cette enveloppe de bois limite le rayonnement solaire sans altérer l’apport de lumière naturelle et favorise la circulation de l’air dans les salles de cours traversantes. La ventilation naturelle reste ainsi majoritaire et le recours à la climatisation très ponctuel.
Posé sur des poteaux inclinés, un amphithéâtre de béton et de verre dont le volume épouse la pente de la salle de cours, prolonge le bâtiment à l’ouest. L’esthétique soignée des façades nord et sud réalisées avec le mur-rideau GEODE Grille en finition argentée, l’absence d’ombrière de bois et la mise en valeur du béton brut semblent de toute évidence dialoguer avec l’architecture universitaire des années 50.


Maître d’ouvrage : Université de Nouvelle-Calédonie
Architectes associés : Jean de Giacinto Architecture Composite / Cédric Ramière (CoCo Architecture) / Philippe Jarcet
Photos : Jean de Giacinto


 

En savoir plus sur les façades GEODE GRILLE

 

Nouméa, Nouvelle Calédonie, Extension de l’Université

 

Nouméa, Nouvelle Calédonie, Extension de l’Université